Si je suis passager d’un covoiturage, suis-je couvert en cas d’accident ?

5/5 - (1 vote)

Covoiturage : suis-je assuré si je ne suis pas le conducteur lors d’un accident ?

Avec des amis, des collègues, des voisins ou même des inconnus, le covoiturage est l’un des moyens de plus en plus utilisés en France, pour se déplacer. Cependant, savez-vous, en tant que non-conducteur du véhicule en covoiturage, si vous êtes assuré par l’assurance auto en cas d’accident ?

Qu’est-ce que le covoiturage ?

Le covoiturage est une méthode de transport permettant à plusieurs personnes d’effectuer un même trajet, dans un même véhicule. En d’autres termes, c’est le fait de partager sa voiture avec une personne que l’on connaît ou pas, dans le but de l’emmener au même endroit que vous, ou sur une destination qui serait sur votre trajet. Cela peut être pour un itinéraire allant au travail ou même pour partir en vacances. Le covoiturage peut être réalisé bénévolement ou bien avec un règlement comme avec des sociétés de covoiturage.

 Ces sociétés réunissent et mettent en relation des personnes, via une application, acceptant d’effectuer le même trajet, tout en rémunérant le conducteur, afin de participer aux frais de route (carburant, prix des péages, frais de stationnement en cas d’arrêt…). Le conducteur peut également faire participer les occupants en incluant dans l’offre, les frais engendrés par l’assurance de la voiture et l’usure de celle-ci.

Le système de covoiturage permet au conducteur, de partager ses frais d’itinéraires, donc de réaliser des économies. Cependant, le covoiturage aura également un impact positif sur l’environnement, notamment en termes d’écologie. Cela génère moins de voitures sur les routes, donc moins de gaz à effet de serre.

Lire aussi =>  Pourquoi souscrire une assurance van cheval ?

voiture co voiturage

Comment est-on assuré, lorsque l’on fait du covoiturage ?

Le fait que vous soyez passager d’une voiture en covoiturage, revient à être assuré de la même façon que si vous étiez accompagnant dans la voiture de votre ami, pour aller faire une balade. C’est la responsabilité civile comprise dans le contrat d’assurance auto couvrant le conducteur du véhicule qui vous assure cette sécurité. Cette assurance auto assure à la personne passagère, la prise en charge de dégâts matériels et corporels lors d’un accident de voiture.

Pour le conducteur, deux solutions sont possibles. En effet, si vous décidez de covoiturer avec votre voiture personnelle, occasionnellement, votre contrat d’assurance auto sera suffisant. Toutefois, si vous exercez du covoiturage très régulièrement, notamment pour effectuer un itinéraire de votre domicile à votre lieu de travail, alors il sera intéressant d’augmenter vos garanties et protection. Certaines compagnies d’assurance proposent des contrats avec un surplus de protection, ou des forfaits au kilomètre si vous ne devez effectuer vos déplacements que pour ce motif.

Qu’est-ce que la responsabilité civile ?

Lorsque l’on possède un véhicule, il est obligatoire de souscrire une assurance, même a minima. On appelle cela, une souscription d’assurance « garantie responsabilité civile » ou « assurance au tiers ». Cette garantie obligatoire, même si elle n’offre que des garanties de base, elle protège, comme son nom l’indique, les tierces personnes (les passagers ou les personnes d’autres véhicules) lors d’un accident causé par le conducteur du véhicule.

Comment suis-je assuré en cas d’accident, si je ne suis pas le conducteur ?

Comme nous venons de l’expliquer, toutes les compagnies d’assurance ont l’obligation d’inclure dans leurs contrats d’assurance, la garantie de base qui est la responsabilité civile. Dans le cas où vous êtes passager d’un véhicule pour effectuer du covoiturage, même si vous ne connaissez pas la personne, vous êtes garanti de sa responsabilité civile.

Lire aussi =>  Conseils pour réussir la conduite accompagnée

En d’autres termes, en cas d’accident mettant en faute le conducteur du véhicule que vous partagez en covoiturage, vous serez indemnisé par la responsabilité civile de celui-ci. En effet, l’assurance du conducteur prendra en charge les frais de dommages corporels, si vous êtes blessé lors d’un accident ou matériels si votre portable a été cassé à cause du sinistre par exemple. Vous n’aurez rien à votre charge.