Pourquoi souscrire une assurance van cheval ?

5/5 - (1 vote)

Pourquoi souscrire une assurance van cheval ?

Un van est une remorque spécifique permettant de transporter des chevaux. Au vu de sa valeur, autant financière que sentimentale, pour les animaux transportés, il est important de réfléchir à la souscription d’une assurance pour le van. Mais, puisque le van est tracté par un véhicule, plusieurs questions se posent : quel type d’assurance est nécessaire, pour quel usage, quelles sont les garanties, et quel est son coût ?

L’assurance van cheval : quelles sont les obligations ?

Le van cheval est une remorque tractée par une voiture ou un véhicule utilitaire. La plupart du temps, le van pour chevaux accueillera un ou deux équidés. Il existe cependant des modèles pouvant transporter jusqu’à 4 chevaux.

Pour rappel, le permis B permet la conduite des véhicules dont le poids total autorisé en charge (PTAC) est inférieur ou égal à 3,5 tonnes (poids de la voiture + van à chevaux). Par exemple : la voiture pesant 2000 kg et le van 1000 kg, son PTAC sera de 3 tonnes, le permis B suffira. Si le PTAC se situe entre 3,5 tonnes et 4,25 tonnes, il vous faudra obtenir le permis B96 qui est une formation de 7 heures en plus du permis B. Cependant, si le PTAC dépasse les 4,25 tonnes, il vous faudra passer le permis BE.

Les obligations en terme d’assurance remorque vont être définies par sa nature et son poids. Jusqu’à 750 kg, l’assurance auto de la personne qui la tracte suffira. Si le poids de la remorque dépasse les 750 kg, il faudra l’assurer de manière individuelle. L’assurance pour van à chevaux sera donc spécifique et distincte pour couvrir le van et les dommages matériels qu’il peut subir.

Lire aussi =>  Comment vérifier l'historique d'une voiture ?

Les vans tractés sont considérés comme une aggravation de risque. Une absence de déclaration en cas d’accident peut occasionner des sanctions. Il est donc indispensable, en tant que propriétaire de van à chevaux, de vérifier avec votre assurance ces points et votre responsabilité civile si son poids ne nécessite pas une assurance spécifique.

Une assurance van cheval selon son usage

L’assurance van qui devra être souscrite dépendra de l’activité que vous en faites. La plupart des compagnies d’assurance proposent deux principaux contrats selon l’usage :

  • Usage de loisirs : vous souhaitez transporter votre cheval pour le plaisir (promenade par exemple)
  • Usage d’activités équestres : c’est dans ce cas une assurance professionnelle pour les centres équestres ou entraîneurs de chevaux. Elle permettra de transporter des chevaux pour des compétitions par exemple.

Remarque : il sera possible de prêter votre van de manière occasionnelle s’il n’y a pas de rémunération en retour. Les transports rémunérés ou la location de van font partie du contrat d’assurances professionnelles spécifiques.

Quelles sont les conditions préalables à la souscription de l’assurance van ?

Comme pour tout contrat d’assurance, il vous faut respecter des conditions préalables à la souscription.

  • Le conducteur du véhicule tracteur doit posséder le permis adapté, valide et conforme à la législation en vigueur pour transporter le van
  • Le van (dont le PTAC est égal ou supérieur à 500 kg) doit être immatriculé et détenir sa propre carte grise
  • Le véhicule tracteur doit posséder un poids total roulant qui permet de tracter le van
  • Indiquer la valeur du van à chevaux à assurer ainsi que ses aménagements.
Lire aussi =>  Qu'elle est la marque de voiture la plus fiable ?

Attention : il peut y avoir d’autres conditions imposées par l’assureur. N’hésitez pas à vérifier les conditions du contrat.

Quelles sont les garanties de l’assurance van cheval ?

  • La responsabilité civile en circulation ou non (pour les dommages causés à un tiers)
  • L’incendie
  • Les catastrophes naturelles ou évènements climatiques tels que les tempêtes ou la grêle
  • Le vol
  • Les attentats ou actes terroristes
  • La protection juridique
  • Les dommages tous accidents 

Il existe également des options disponibles en plus de ces dernières, telles que l’assistance en cas de panne, le remboursement de frais annexes comme les frais de rapatriement ou de remorquage. 

L’assurance van : à quel coût ?

La prime d’assurance variera selon l’assureur, les produits proposés par la compagnie, les options choisies, mais également selon la valeur du van.

Après une comparaison des différents assureurs spécialisés, vous pourrez obtenir une prime d’assurance allant de 160 à 250 €.

Conclusion

Vérifiez le PTAC de votre van en premier lieu. Si celui-ci nécessite une assurance spécifique, n’oubliez pas de vérifier les conditions de souscription. Enfin, n’hésitez pas à comparer les garanties intégrées dans le contrat des différents assureurs, ainsi que les franchises et les exclusions, pour garantir la meilleure assurance à votre matériel et à vos fidèles équidés.